Crinoline : L’école des princesses, T 1 – Serge Carrère et Grégory Saint-Félix

La gâteau sur la cerise Les Bulles Maison d'édition

Ecrit et illustré par Serge Carrère et Grégory Saint-Félix. Publié aux éditions Le gâteau sur la cerise le 05 juillet 2017.

Un grand merci à la maison d’édition ainsi qu’au forum Livraddict pour cette lecture.
Résumé

« Une BD féerique qui raconte le quotidien et les aventures de petites filles presque comme les autres (Cendrillon, Mulan, Blanche Neige) qui apprennent à devenir de vraies princesses à l’école Crinoline ! Pocahontas vient de perdre sa grand-mère « Fleur des Bois » qu’elle adorait. Les princesses du club des « Étoiles filantes » vont comprendre que l’amitié est un bien précieux qui permet de se soutenir les unes les autres… malgré les petites jalousies qui peuvent se révéler lors d’évènements importants. »

Mon avis 

J’ai été ravie de recevoir ce livre grâce aux partenariats de Livraddict. Je ne connaissais pas cette nouvelle maison d’édition jeunesse alors l’occasion était trop belle ! Cette petite histoire semblait très prometteuse, de part sa couverture mais aussi de son résumé.
Nous rencontrons les princesses de nos contes d’enfance : Blanche-Neige, Draculetta, Cendy (Cendrillon), Mulan et Pocahontas, entre autres. Elles vivents dans une école pour apprendre à devenir de véritables princesses. Nous avons aussi (et heureusement), l’école des princes pas très loin… 😉
Pour moi, le point fort de cet ouvrage c’est qu’il permet l’accès de la BD aux plus jeunes. Les plus petits, aux alentours de 6 ans, lisent davantage de romans illustrés, ici la maison d’édition à misé sur la bande dessinée et c’est un pari réussit ! Les vignettes sont facilement déchiffrables et les bulles sont courtes.
Par ailleurs, les illustrations sont vraiment excellentes. Les petites filles sont attachantes, leurs expressions adorables. Elles sont dessinées de façon à nous attendrir, petits comme grands. Les couleurs sont vives et les décors tout droit sortis d’un monde merveilleux. C’est le deuxième point fort !
Ce qui m’a dérangé ce sont les dialogues. Pas l’intrigue en soi, porteuse de belles valeurs d’entraide et d’amitié, mais la teneur même du dialogue. je parle essentiellement de la maîtresse qui commence la majorité de ces phrases par « Bon… » ou « Allez ! ». J’ai eu l’impression qu’on me forçait à avancer dans le récit, contre mon gré moi qui voulait prendre mon temps. Ce ressenti de rapidité provoqué par ces petits mots gênants, « Bon… » qui veut dire « Stop arrêtez tout on y va ! » et le « Allez » qui veut dire « Plus vite ! », m’ont franchement irrités.
Mon autre petit bémol, qui concerne davantage le choix éditorial, c’est que cette BD n’est pas toute neuve, elle a déjà été éditée en 2012 dans la collection « BD KIDS » de chez Bayard/Milan. C’est un peu dommage comme choix au vue de la multitude d’artistes de talents et méconnus. Mais ça, ce n’est que mon avis je ne suis pas une professionnelle du monde de l’édition !
Comme dit plus haut, cette jolie BD est porteuse d’un vrai message pour les enfants : le respect envers la souffrance et la tristesse, l’amitié et l’unité d’un groupe. C’est sans conteste le type de « moral » que j’aime voir développé dans un texte jeunesse.
Autre petit point fort non négligeable lors de votre achat : un superbe petit cahier d’activité à la fin, jeux et coloriages sont au rendez-vous ! C’est à prendre en compte car c’est un véritable plus pour l’enfant 🙂
Je recommande donc cette histoire aux petites princesses en herbe qui n’auront aucune difficultés à s’identifier à nos jeunes écolières de Crinoline !

Poster une réponse

Votre Email ne sera pas publié.Les champs obligatoires sont marqués *

Vous pouvez utiliser ces balises HTML et les attributs : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Mot de passe perdu