Esmeralda et l’Arbre du Temps – Audrey Moulin

6-12 ans Auto-Édites Maison d'édition

Ecrit par l’auteure suisse Audrey Moulin. Auto-éditée grâce à CreateSpace by Amazon le 22 novembre 2013.

Je remercie chaleureusement l’auteure Audrey Moulin ainsi que le forum Livraddict pour cette jolie lecture. 

admin-ajax-28Résumé

« Du haut de ses onze ans, Esmeralda a des rêves de voyages plein la tête. Cependant, elle ne se doute pas que l’Arbre vieux de deux cents ans trônant dans son parc favori de Buenos Aires a le pouvoir de lui faire vivre des aventures extraordinaires.
Le temps et l’espace ne connaissent pas de limites dans ce récit plongeant le lecteur au cœur de l’histoire, guidé par l’intrépide Esmeralda. »

Mon avis

Gommier, Buenos Aires

Gommier, Buenos Aires

J’aime beaucoup les romans jeunesse pour les 10-12 ans, c’est également le genre littéraire dont j’apprécie le plus l’écriture. Un texte pour les enfants est quelque chose de précieux car s’ils l’aiment, cela peut déclencher chez eux une vraie passion pour la lecture. Moi-même enfant j’ai eu la chance d’avoir ce type de romans entre les mains et aujourd’hui je remercie ces auteurs jeunesse d’avoir été sur ma table de chevet !

Ce premier roman m’attirait donc, car l’auteure n’est pas connue et je voulais découvrir son univers et sa plume. Un premier livre, j’imagine, est une concrétisation très particulière pour un auteur et c’est un bonheur pour le lecteur de contribuer, même à petit échelle, à son envol.

Nous partons ici, aux côtés d’Esmeralda, à la découverte de l’Histoire. C’est une jeune fille de onze ans, qui rêve d’aventure et s’ennuie dans son petit quotidien. Ce qu’elle souhaite, c’est voyager, partir à la rencontre des autres cultures et se remplir la tête de nouvelles images. Lorsque les vacances arrivent elle accompagne ses parents pour leur journée de travaille et en profite pour jouer tous ses après-midi auprès du vieux gommier qui trône dans le parc. Ce qu’elle ignore, c’est que cet arbre centenaire à des pouvoirs particuliers qui vont l’emmener dans trois époques historiques différentes.

La première est la seconde guerre mondiale. C’est un sujet en littérature qui me passionne beaucoup donc cela a été un véritable plaisir ! La fillette se retrouve dans les décombres londoniens et sympathise avec un petit groupe d’enfant, elle a un premier point de vue sur cette guerre qui accuse l’Allemagne d’en être responsable, mais un amalgame est vite fait entre l’Allemagne et les Allemands. Le gommier la transportera donc dans cet autre pays pour comprendre le point de vue adverse, tantôt auprès d’un soldat, tantôt dans un camp de concentration. J’ai trouvé cela très intéressant pour un enfant de redécouvrir cette guerre à travers les yeux d’une petite fille. Les mots employés sont bien choisis, on devine les horreurs sans en avoir les détails.

La seconde partie du roman concerne Nelson Mandela et l’apartheid en Afrique du Sud. Je ne suis pas très familière de ce pan de l’Histoire donc j’ai moi aussi découvert des événements que j’ignoraient et une autre forme d’oppression du peuple dit « faible ». Esmeralda voyagera auprès du président mais aussi dans les quartiers miteux réservés au peuple noir et dans les chics maisons des blancs. Elle découvrira que là encore il ne faut pas cataloguer les gens selon leur couleur, il y a des blancs qui appréciaient les noirs et qui encourageaient leur nouveau président.

Enfin la dernière partie du roman aborde la guerre contre les indiens en Amérique lors de la colonisation. Ici, nous découvrons un nouveau peuple opprimé mais aussi les traditions et la magie qui l’entourent. C’est très dépaysant et très prenant. Esmeralda participe au destin de ce peuple et une nouvelle fois prendra conscience de beaucoup de choses pour une fillette de son âge.

Le seul petit bémol c’est peut-être la capacité d’Esmeralda à ne pas ressortir traumatisée de toutes ces expérience qui sont loin d’être anodines. Elle est jeune et constate beaucoup de violences, moi je crois que j’aurais fait beaucoup de cauchemars la nuit à sa place ! J’ai bien aimé cependant, les précisions que le gommier apporte à la jeune fille à chacun de ses déplacements, c’est une façon très ludique d’apporter des connaissances aux enfants. Je recommande vivement ce roman jeunesse à ceux qui comme moi, affectionnent ce genre, tout comme aux enfants et à leur parents !

4_coeurs

Audrey Moulin

Audrey Moulin

Poster une réponse

Votre Email ne sera pas publié.Les champs obligatoires sont marqués *

Vous pouvez utiliser ces balises HTML et les attributs : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Mot de passe perdu

venenatis dolor. at in ut leo. nec leo Sed mi,