La partie de cache-cache – Vincent Pianina

0-6 ans Hélium Maison d'édition

Ecrit et illustré par Vincent Pianina. Publié aux éditions Hélium le 13 septembre 2017.

A partir de 3 ans

Un grand merci à la maison d’édition pour sa confiance.

Résumé

« Le livre commence avec une partie de cache-cache bien engagée, depuis de
nombreuses années ! Les enfants narrateurs, cachés un peu partout (dans la caverne des ours – ne pas les réveiller, ils hibernent !, les creux de cheminées, la mare aux canards…) se sont habitués à leurs nouvelles cachettes. Ils ne veulent pas en sortir. Pourquoi ? Parce que le loup est là ! Il rôde sans fin autour d’eux, se balade de page en page, frôle le texte et s’incruste dans les décors, tentant à tout prix de pénétrer dans les images. Mais les enfants, qui jouent depuis si longtemps, sont devenus des pros de la cachette ! Ils ne se risquent à sortir du cadre de l’image, et même du livre que pour goûter.
Mais au fait, est-ce que le loup n’aurait pas très envie de manger une galette ? Les enfants facétieux et gourmands sont à compter jusqu’à cent ! »

Mon avis

Je suis ravie d’avoir reçu cet album que j’ai pu tester avec mon petit garçon de 4 ans ! Déjà en petite section il savait compter jusqu’à 20, maintenant qu’en moyenne section ils apprennent encore mieux à manipuler les chiffres, ce livre rentre tout à fait dans son programme scolaire ! Alors quant on peut allier la pédagogie à une bonne partie de rigolade, moi je dis oui !!
La première chose qui m’a plu dans cet album est son format d’une part : pratique à tenir dans des petits bras, et sa texture ! On sent cette sensation de vieux papier qui rend le livre encore plus authentique !
Ensuite, les illustrations elles-aussi, s’inscrivent dans l’authenticité. Les figures et formes géométriques ont quelque chose de très moderne, qui m’ont rappelé les sculptures d’art contemporain telles que celles-ci :

Arran Gregory – Wolf

L’album commence alors que la partie de cache-cache a déjà débuté, nous sommes d’emblée immergé dans le jeu, pour le plus grand plaisir des petits. Un petit texte de quelques lignes, comme une poésie, se trouve sur la page de gauche. Il permet de comprendre où se trouvent les enfants, pourquoi ils sont là et ce qui les menacent. Evidemment ce sont de gentils monstres mais qui donnent envie de trouver encore plus vite les personnages de peur qu’ils ne se fassent dévorer tout cru !

Les couleurs, dans des tons pastels, sont très bien adaptées pour la lecture du soir. Elles n’excitent pas les neurones et permettent de dissimuler facilement les personnages. C’est très harmonieux et très doux.
Enfin, en ce qui concerne l’aspect ludique de l’album, je reviens sur la tranche d’âge. Il est indiqué que c’est à partir de 4 ans, parfois j’ai des doutes quand je constate que mon enfant à du mal à accrocher mais tous les enfants sont uniques et ne se ressemblent pas ! Ici le mien à beaucoup aimé chercher les personnages. Il est toujours fier de montrer qu’il sait compter donc c’est un petit exercice ludo-rigolo 😉 C’est une bonne chose sachant qu’à 4 ans, les « mathématiques » font partie des grands axes à aborder en classe.
C’est donc un album joliment illustré et coloré, à la portée des petits à partir de la moyenne section. On y aborde le calcul avec douceur et légèreté, avec une petite touche de poésie. Les tableaux sont variés, on y voit toutes sortes d’univers, toutes sortes de paysages. Les loups où les serpents feront de minimes frayeurs à vos bambins qui les pousseront à chercher avec attention !! Je le recommande donc à tous les petits curieux en herbe !

Tiens ! Ça à l’air rigolo pour moi aussi !

 

2 Commentaires

  1. Merci pour la découverte, je le note 😉

    Répondre
    • Mon fils a beaucoup aimé 🙂 Même à offrir cela peut être une bonne idée 🙂

      Répondre

Poster une réponse

Votre Email ne sera pas publié.Les champs obligatoires sont marqués *

Vous pouvez utiliser ces balises HTML et les attributs : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Mot de passe perdu