L’envers des contes (BD), tome 1 – Gihef, Rachel Zimra et Catherine Girard-Audet

Kennes Les Bulles Maison d'édition

Inspirée des romans de Catherine Girard-Audet. Scénarisée par Gihef et illustrée par Rachel Zimra. Publié aux éditions Kennes le 24 août 2016.

Un grand merci aux éditions Kennes pour cette découverte.

Résumé

« Vous connaissez tous l’histoire de Charles Perrault : Cendrillon rencontre le Prince Charmant, il lui enfile une pantoufle de verre, ils s’embrassent, se marient, vivent heureux et ont une tripotée d’enfants. Ce dont le père Perrault ne vous a jamais parlé, c’est des dommages collatéraux causés par cette belle histoire et de tous les efforts que les personnages soi-disant secondaires tels que Javotte, la sœur pas si laide de Cendrillon, ont dû accomplir pour vous offrir cette fin heureuse. Justice lui est rendue dans ce premier tome de « L’envers des contes » où l’on apprend que sans elle, Cendrillon ne serait sans doute jamais arrivée jusqu’à l’autel. »

Mon avis

Roman original

« L’envers des contes » est une BD absolument charmante ! J’ai beaucoup apprécié ma lecture, j’ai passé un super moment de détente et de rigolade !

Nous découvrons l’histoire cachée de Javotte, celle dont on ne nous a jamais parlé ! Et qui a le mérite d’être passionnante ! Javotte vit toujours avec sa sœur Anastasie et sa méchante mère. Sans la dévotion (forcée !) de Cendrillon, le château est bien sale et les assiettes moins remplies ! Peu de petits personnels pour les aider dans les tâches ménagères ou la cuisine, nous voyons les couloirs remplis de détritus et de boîtes de pizzas! Mais ce n’est pas seulement cela qui chiffonne notre Javie ; il semblerait que sa sœur et sa mère mettent en oeuvre un drôle de complot secret… Et si Cendrillon avait quelque chose à y perdre ? 

Aidée de la Bergère (qui perd toujours ses moutons), Javotte va tenter de percer le mystère !
Ce que j’ai énormément apprécié ici c’est la présence de tous les personnages de contes de fée que l’on connaît, mais vu sous un angle différent : Raiponce et Boucle d’Or sont deux pestes, La Belle au Bois Dormant est la plus jolie fille du royaume, les Sept Nains reconvertis dans un groupe de rap. Tous ces personnages sont ancrés dans un monde irréel qui contient pourtant des traces d’une modernité que l’on connaît bien : la malbouffe et les fast food, mais aussi le téléphone ! Cependant, les gardes restent à cheval malgré la présence des voitures !

C’est un sacré mélange, rehaussé par les superbes planches de Rachel Zimra dont je découvre le travail. C’est très coloré et tout en fantaisie. Une BD qui respire la joie de vivre et que l’on peut mettre dans toutes les mains !

2 Commentaires

  1. Je l’ajoute à ma wish de ce pas. Cette BD a l’air vraiment sympa.

    Répondre

Poster une réponse

Votre Email ne sera pas publié.Les champs obligatoires sont marqués *

Vous pouvez utiliser ces balises HTML et les attributs : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Mot de passe perdu