L’envers des contes, roman, tome 6 – Catherine Girard-Audet

6-12 ans Kennes Maison d'édition

Ecrit par l’auteure canadienne Catherine Girard-Audet. Publié aux éditions Kennes le 04 janvier 2017.

Un grand merci à la maison d’édition pour cette lecture

Résumé

« Je me présente : Garou J Loup, frère jumeau de Balthazar. Contrairement à ce que les gens croyaient au départ, c’est moi qui suis coupable d’avoir essayé de dévorer le Petit Chaperon rouge et Mère-Grand il y a maintenant 3 ans. Ce que les gens ignorent toutefois, c’est que j’ai beaucoup changé depuis. J’ai été recueilli par mes nouveaux amis Nuage et Robinson, lesquels m’ont enseigné l’art de cultiver des produits bios, de rééquilibrer mes centres d’énergie et de ne plus me laisser contrôler par mon instinct animal. Je suis maintenant prêt à regagner Livredecontes pour prouver à tous qu’à l’instar de mon cher frère, je suis une personne meilleure et que je suis devenu un loup de l’amour ! »

Mon avis

« L’envers des contes » est une saga découverte grâce au premier tome de la BD : « Journal de la soeur pas si laide de Cendrillon » que j’ai énormément apprécié.
J’ai été ravie lors de la réception de ce roman dont sont inspirées les bandes dessinées car je souhaitais découvrir la plume de cette auteure qui rencontre un franc succès au Canada.
Nous rencontrons ici Garou J.Loup, le frère jumeau de Balthazar, le grand Méchant Loup réputé pour avoir tenté de manger toutes crues le Petit Chaperon Rouge et sa Mère-Grand. Mais ce que l’on ignorait, c’est que Balthazar couvrait l’unique coupable de ce terrible forfait : Garou ! Son propre frère jumeau. Ce dernier, reconnaissant d’avoir bénéficié de la protection de son frère, mais terriblement honteux, a décidé de disparaître. C’est auprès de Nuage et Robinson, deux personnages atypiques qui surfent sur la vague hippie, que Garou va tenter de se repentir. Il gagnera Livredecontes pour s’excuser et retrouver sa liberté. Mais une terrible disparition va avoir lieu lors de son retour en ville. Coïncidence ? Garou tentera le tout pour le tout pour se disculper.
Encore une fois, j’ai aimé l’originalité de ce texte. Moi qui apprécie les réécriture de contes, j’ai été satisfaite de me plonger dans cette intrigue. Les personnages sont hauts en couleur et les codes des classiques Disney sont une fois de plus chamboulés. L’auteure mêle un joli discours écologique à son récit. S’agissant d’un animal réputé pour son goût de la viande, c’est décalé et amusant.
Cependant, je n’ai pas réussi à avoir de l’empathie ou de la sympathie pour Nuage et Robinson. J’ai trouvé l’idée intéressante et les personnages bien pensés mais l’un et l’autre m’ont un peu agacé. Incorporer des personnages complètement improbables dans ce récit est un concept que je salue mais pour moi, leur caractère et leurs convictions sont trop poussés et cela a cassé mon rythme de lecture.
Je recommande néanmoins cette saga dont je ne manquerais pas de lire d’autres tomes même si celui-ci ne m’a pas happé comme je l’aurais souhaité.

 

Poster une réponse

Votre Email ne sera pas publié.Les champs obligatoires sont marqués *

Vous pouvez utiliser ces balises HTML et les attributs : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Mot de passe perdu