Lili Crochette et Monsieur Mouche, tome 1 – Joris Chamblain et Olivier Supiot

Editions de la Gouttière Les Bulles Maison d'édition
BD écrite et illlustrée par Joris Chamblain et Olivier Supiot. Publié aux Editions de la Gouttière le 17 mars 2017.
Un grand merci à Babelio et à la maison d’édition pour cette aventure.
Résumé
« La petite Elizabeth, fille unique du gouverneur, a un caractère bien trempé. Elle n’a pas la langue dans sa poche et a sans cesse la bougeotte ! A la moindre occasion, elle se transforme incognito en Lili Crochette. Prête pour l’aventure, elle peut compter sur l’aide de Monsieur Mouche, le plus malin des colibris. »

Mon avis

J’ai découvert Lili Crochette avec grand enthousiasme connaissant le travail de Joris Chamblain pour la saga jeunesse « Sorcières Sorcières ». Ce personnage, Elizabeth, m’a tellement fait penser à mes deux casses-cou d’enfants que je n’ai pu qu’adorer !
Nous faisons donc connaissance avec cette petite fille intrépide, toujours prompte à se rebeller et à désobéir. Fille unique du Gouverneur elle en fait baver aux intendantes qui n’arrivent pas à suivre son rythme. Elle aime chiper ce qui est important et se faire remarquer. Peu importe la punition puisqu’elle s’évade en un rien de temps ! Pour accomplir les missions qu’elle se donne, elle peut compter sur Monsieur Mouche, son fidèle colibris.
J’ai beaucoup aimé le caractère bien trempé de cette fillette. Fille unique, on peut supposer qu’elle fait tout pour ce faire remarquer. D’après ce que j’ai vu dans ce premier tome, elle n’est pas entourée d’enfants. Il n’y a que des adultes et son père, Gouverneur de l’île, ne lui consacre pas beaucoup de son temps. Pas vu l’ombre d’une maman non plus. J’aimerais beaucoup voir dans les prochains tomes, comment la psychologie de cette enfant va être développée.
Elizabeth crée elle-même ses aventures et n’hésites pas à se mettre en danger. Ici elle en fait voir de toutes les couleurs à l’ennemi juré de son père, le pirate Viggo Barbelongue. Le fait qu’elle choisit d’être Lili Crochette à l’insu de son père, n’est pas anodin non plus. Elle devient pirate, ce que hait le plus celui-ci. J’ai trouvé cela très intéressant. Le clin d’œil à Peter Pan aussi, nous retrouvons l’allégorie du Capitaine Crochet, l’un des méchants Disney les plus effrayant et de son acolyte Monsieur Mouche. Deux figures que connaissent les enfants et que le titre de cet ouvrage interpellera.

Capitaine Crochet et Monsieur Mouche, Peter Pan, Studios Disney 1953

C’est une histoire mignonne qui bouscule un peu les codes également. Pas de fillette princesse mais une fillette pirate ! J’adore ! J’aime les histoires enfantines avec des personnages forts et qui ne rentrent pas dans un moule pré-établit. Scénariste et illustrateur donnent vie à une héroïne que l’on oublie pas. L’intrigue est amusante et improbable à moins d’y croire. Le chouette scénario est très bien porté par des illustrations aux couleurs vives et percutantes. Beaucoup de zooms sur les visages vraiment très expressifs et rigolos pour les plus petits : mou de colère, étonnement, détermination et ravissement. Des émotions qu’ils commencent à connaitre et à reconnaître.
Ce fut une très bonne lecture, à lire aux filles comme aux garçons ! Mon fiston de quatre ans a été d’emblée attiré par cet ouvrage dès sa réception.

Poster une réponse

Votre Email ne sera pas publié.Les champs obligatoires sont marqués *

Vous pouvez utiliser ces balises HTML et les attributs : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Mot de passe perdu