Pêcheur de rêves – Christos et Charlotte Cottereau

0-6 ans Balivernes Maison d'édition

Ecrit et illustré par Christos et Charlotte Cottereau. Publié aux éditions Balivernes le 08 mars 2016.

Un grand merci aux éditions Balivernes pour cette jolie lecture

admin-ajax-34Résumé

« Le père de Isha lui a enseigné comment fabriquer les pièges à rêves. Il lui a montré les meilleurs endroits, ceux où l’on trouve les plus beaux songes, comment ne pas briser les rêves des enfants, connus pour être les plus fragiles. Maintenant, le petit indien est en âge de prendre sa suite. Mais pour cela il doit accomplir un prodige : capturer le plus terrible des cauchemars et le vaincre… »

Mon avis

Cet album m’intéressait beaucoup car je suis une grande fan des attrapes-rêves dont je trouve la signification est jolie : « Agissant comme un filtre, il capte les songes envoyés par les esprits, conserve les belles images de la nuit et brûle les mauvaises visions aux premières lueurs du jour. » Tout comme moi, mes enfants en possèdent dans leur chambre donc ce beau livre m’a immédiatement séduite.

Comme tous les albums chez Balivernes Editions, le toucher est vraiment agréable, je trouve que la qualité du papier est vraiment bonne. C’est déjà un plaisir de le tenir en main ! Les illustrations, réalisées par Charlotte Cottereau (dont vous retrouverez l’actualité ICI) sont remarquables. Elles invitent au voyage, à la rêverie et secouent notre imagination. Il est questiondu Promontoire des Songes, de la mer de la Tranquillité… On est projeté dans le monde en bleu et brun qu’elle nous dépeint si joliment, aux côté d’Isha ce petit indien qui pourchasse un cauchemar. Et pas n’importe lequel…

pecheurdereves_011

C’est là qu’intervient la plume de Christos (son actualité ICI). Les textes sons délicats et je pense qu’ils parlent aux enfants. Le cauchemar d’Isha est celui de bien des enfants, mais également celui de beaucoup d’adultes ! A 25 ans, le mien serait peut-être le même (mais chut !) Pour nous parents c’est un vrai plaisir de raconter cette histoire à nos enfants. Mon fils de trois ans s’est je pense senti concerné, lui qui pleure souvent dès que j’éteins la lumière après son histoire du soir…

Un autre élément qui m’a beaucoup plu étrangement c’est le monde des indiens. A la base, ce n’est pas un contexte d’histoire qui me passionne mais cet album m’a fait changer d’avis. C’est à cela que l’on reconnait une histoire percutante ou non. Non seulement pour un enfant c’est parfait car le héros est bien sur un enfant, mais un enfant qui vit sous un tipi, qui côtoie les animaux de la forêt et qui part pour un parcours initiatique seul. Mais pour nous parents c’est aussi amusant de découvrir +une culture si peu abordée en littérature. Les noms d’indiens sont drôles « Buffle qui piétine les cauchemars », et le rapport si particulier qu’ils entretiennent avec leurs ancêtres est beau.

pecheurdereves_09

En somme c’est une très bonne lecture qui remplit parfaitement son rôle lorsqu’elle est racontée au coucher de l’enfant.

Poster une réponse

Votre Email ne sera pas publié.Les champs obligatoires sont marqués *

Vous pouvez utiliser ces balises HTML et les attributs : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Mot de passe perdu