La quête d’Ewilan tome 3 : L’île du destin – Pierre Bottero

12 ans et + 6-12 ans Rageot
Ecrit par l’auteur français Pierre Bottero. Publié aux éditions Rageot le 20 mai 2015 (réédition) 
Un grand merci aux édition Rageot pour leur confiance et la lecture de cette trilogie !
Résumé
« Après avoir libéré les Sentinelles, Ewilan et Salim rejoignent la Citadelle des Frontaliers avec leurs compagnons. Là, Ewilan découvre la retraite de Merwyn, le plus grand des dessinateurs. Il leur conseille de regagner l’autre monde et de convaincre Mathieu, le frère d’Ewilan, de les suivre en Gwendalavir. À leur retour, ils embarquent pour les îles Alines afin de délivrer les parents d’Ewilan, retenus par Eléa, la sentinelle traîtresse… »

Mon avis

C’est avec un plaisir immense que j’ai retrouvé cet univers pour clore une trilogie coup de cœur.
« L’île du destin », est le troisième et dernier tome de cette quête, bien que les aventures d’Ewilan ne soient pas terminées pour autant ! Des trois romans je pense que c’est celui que j’ai préféré, nous avons enfin les réponses à nos interrogations. Le dénouement vient à nous subtilement, sous la plume experte en suspens de Pierre Bottero. L’histoire des parents d’Ewilan se dénoue et j’attendais de savoir quel serait le destin de son frère, là encore je n’ai pas été déçu. De plus, l’auteur lève le voile sur les circonstances de leur adoption, là j’ai été aux anges ! Enfin ! l’histoire dans sa globalité était à notre portée !
Ce roman est très riche, l’auteur nous a créé un univers addictif et merveilleux. De la fantasy jeunesse dont je me régale en tant qu’adulte.
Les personnages sont tous très attachants et charismatiques. Les femmes sont modernes et ne dépendant pas de la bienveillance des hommes. Elles savent se défendre et conserver leur liberté. Quelques petits nouveaux ont rejoint cette aventure, notamment Mathieu, le frère d’Ewilan, ainsi que Siam, la sœur d’Edwin. Ce tome-ci met au premier plan Salim dont nous découvrons la nature de ses « pouvoirs », en effet, il a un don très puissant et bien pratique !
Cette trilogie, ne l’oublions pas, est à classer parmi les livres dits « jeunesse ». J’ai pu lire des avis teintés d’agacement quant à la nature heureuse de cette aventure. Selon moi c’est tout à fait ce qu’il faut pour un public âgée de onze ans et plus. Cela ne m’a en aucun cas dérangé. Au contraire, si on veut lire de sombres destins, tournons nous vers de la fantasy adulte. Ici c’est une lecture qui fait du bien au moral. Nous sommes dans un monde magique et magnifique, il y a des monstres que l’on peut vaincre et on peut également y trouver l’amour. Que demander de mieux ?
En somme, c’est avec joie que je clos cette aventure, en espérant m’y replonger très vite !

Poster une réponse

Votre Email ne sera pas publié.Les champs obligatoires sont marqués *

Vous pouvez utiliser ces balises HTML et les attributs : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Mot de passe perdu