Saint Nicolas, c’est qui celui-là ? – Charlotte Bellière et Ian De Haes

Non classé

Album écrit et illustré par Charlotte Bellière et Ian De Haes. Publié aux éditions Alice le 02 novembre 2017.

Un grand merci à la maison d’édition pour sa confiance.

Résumé

« Antoine ne connaissait pas Saint-Nicolas. Malheureusement, il sait par contre qu’il n’est pas le plus sage des petits garçons. N’ayant aucune chance de recevoir de cadeau cette année, il décide d’aller se servir lui-même dans la pile de jouets que le grand Saint distribue au magasin. C’est alors qu’une grande main se referme sur son bras… « 

Mon avis

Il n’est jamais trop tard pour parler de Noël ! J’ai eu la chance de découvrir cet album pendant les fêtes et il fut une véritable révélation ! Déjà que j’avais eu un gros coup de cœur pour Les colères de Simon, également écrit et illustré par Ian de Haès, je ne pouvais pas passer à côté !

Enfin, j’ai trouvé un livre jeunesse qui aborde le fameux : « si tu n’es pas sage, le Père Noël ne passera pas ! » (Sachant qu’au final, il passe quand même…) 

Antoine, m’a beaucoup fait penser à mon petit garçon de 4 ans. Lui aussi reconnaît que parfois il n’est pas sage et la menace des cadeaux à plané au-dessus de sa tête par moment encore cette année ! Il faut dire que ça marche souvent 😀
Un jour, notre petit héros apprend qui est Saint-Nicolas. J’ai beaucoup aimé que ce personnage méconnu soit mis en avant, plutôt que le « Père Noël ». On en revient un peu aux origines de la tradition des cadeaux. Cette fête est surtout, en France, célébrée dans le nord et l’est. Le 06 décembre, Saint Nicolas, aidé de son âne distribue des friandises aux enfants sages : pain d’épice ou orange. A l’inverse, le Père Fouettard distribue des branches de son fagot aux enfants désobéissants.
Ici, Saint-Nicolas est présent pour distribuer des cadeaux aux gentils enfants. Antoine, sachant pertinemment qu’il n’a pas été gentil, décide d’aller se servir tout seul. Jusqu’à ce que Saint Nicolas lui fasse prendre conscience d’une grande vérité : il y a du bon et du mauvais en chacun de nous.
L’enfant comprend qu’il ne peut pas être définitivement un vilain garnement. Même s’il n’en a pas conscience, il réalise aussi chaque jour, de gentilles actions.
C’est très poétique, les illustrations sont magnifiques également. Les auteurs mêlent ici un mythe avec la réalité de notre quotidien. Une approche idéale pour les plus jeunes.
Un joli coup de cœur pour cet album !

 

Poster une réponse

Votre Email ne sera pas publié.Les champs obligatoires sont marqués *

Vous pouvez utiliser ces balises HTML et les attributs : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Mot de passe perdu

quis Aenean amet, eleifend ipsum neque. felis venenatis ut fringilla non