Les Chroniques de Braven Oc, tome 1 – Alain Ruiz

Kennes Les Bulles Maison d'édition

Ecrit et illustré par Alain Ruiz (romancier) Alcante (scénariste) Picksel (illustrateur). Publié aux éditions Kennes le 26 août 2015.

!! Existe également en roman !!

Un immense merci à la maison d’édition pour cette lecture

braven-oc-tome-1

Résumé

« L’histoire se situe dans un futur lointain. À la suite d’une extinction massive des humains surgit un nouveau groupe de dominants, les Homoplantes. Ces êtres mi-hommes mi-plantes régissent la société dans un système féodal où les Humains vivent dorénavant comme des vassaux. Mais avec la venue d’un jeune berger du nom de Braven Oc apparaît enfin l’élu capable de libérer les Humains du joug de leurs oppresseurs.

En revenant des pâturages, le jeune berger, Braven Oc, découvre les habitants de son village prisonniers d’un sortilège. Grâce au témoignage d’une veuve rescapée, il apprend qu’ils ont été attaqués par les Homoplantes. Avec l’aide de ses amis, Braven Oc devra retrouver la légendaire épée de Galamus qui leur permettra de combattre efficacement les Homoplantes et libérer les habitants de son village. »

Mon avis

Je suis ravie d’avoir pu découvrir cette BD qui m’a un peu fait penser aux « Légendaires » de Patrick Sobral.

On y retrouve une petite bande de copains dirigée par Braven Oc, un jeune garçon de 12 ans, fils du chef de son village. Sa première rencontre est Tamia qui vient du peuple des Sauriens, puis il sauve Amalek, un jeune archer. Ils seront menés par Becfigus un petit farfadet qui déprime de ne pas être très puissant. Ce petit groupe se dirige droit vers la cité qui abrite le peuple des Homoplantes (des hommes plantes 😉 ), c’est de nos jours, l’espèce dominante sur terre au détriment des humains. Le roi des Homoplantes a en effet figé les habitants du village de Braven dans des arbres car il les soupçonnait de ne pas avoir versé la totalité de la taxe demandée. 

Pour sauver son peuple, Braven doit réussir à se glisser dans la salle du trône et à résonner le roi. Tout bascule lorsque nos compagnons font la connaissance d’un drôle de druide. Ce vieux magicien est sous l’emprise d’un sort de pet qui le fait péter sans qu’il ne puisse se retenir ! (un passage très drôle d’ailleurs !). Une prophétie se dessinera dans l’un d’eux, elle mènera nos aventuriers sur la piste de Galamus, une épée légendaire. Grâce à elle, Braven aura peut-être de quoi destabiliser les Homoplantes. Mais ce qu’ils vivront dans cette cité ira bien au delà d’un simple échange cordial, un complot est en passe de déboucher sur un meurtre…

J’ai beaucoup aimé l’univers de cette bande dessinée qui nous plonge dans un monde original et fantastique. L’auteur semble très dévoué à la cause de l’écologie et nous rappelle au détour de certaines bulles, quelques petits procédés pour ne pas abîmer la nature. Il m’a d’ailleurs semblé que le monde dans lequel évolue nos personnages est déjà bien infecté de ce côté là. Les animaux comme les plantes ressemblent à des mutants : les lapins-putois, les aigloups, les chiens parleurs et arbres à pluie… Les espèces animales et végétales sont des hybrides qui côtoient désormais la magie. Car le monde de Braven en est aussi rempli ! Cela apporte à l’intrigue de multiples possibilités pour les prochains tomes !

Les personnages sont attachants et répondent à ce que le résumé nous promet. Les jeunes lecteurs y verront des aventuriers, des enfants plein de courage et valeureux, prêts à défendre le bien. Braven m’a également fait penser au jeune roi Arthur lorsqu’il se lance sur la piste d’Excalibur. Cet univers est vraiment riche et l’humour y est autant présent que l’action. Voilà un sacré mélange qui ancre cette BD dans le genre Heroïc Fantasy, dont les codes sont parfaitement repris.

En somme, une très jolie découverte. Une intrigue bien menée, pleine de rebondissements, mise en valeur par les superbes planches illustrées de Picksel.

4_coeurs  

Poster une réponse

Votre Email ne sera pas publié.Les champs obligatoires sont marqués *

Vous pouvez utiliser ces balises HTML et les attributs : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Mot de passe perdu

Curabitur lectus Aenean fringilla tempus Praesent leo. dolor Donec