DanMachi, La légende des Familias, Tome 2 – Fujino Omori et Yasuda Suzuhito

Light Novel Maison d'édition Ofelbe

Ecrit par l’auteur Fujino Omori, et illustré par Yasuda Suzuhito. Publié aux éditions OFELBE le 15 septembre 2016.

Je remercie chaleureusement les éditions Ofelbe pour cette superbe lecture

danmachi

Résumé

«  »Enchantée de faire votre connaissance, aventurier. » C’est par ces mots que Lili, une porteuse semi-indépendante, aborde Bell, afin de le pousser à faire équipe avec elle. Malgré ses suspicions à l’égard de la jeune fille et de ses motivations, il décide tout de même de lui laisser une chance, en s’associant temporairement à la jeune femme. Grâce à son aide, Bell réussit à s’enfoncer plus profondément dans le Donjon, accumulant rapidement expérience et richesse. Néanmoins, la Familia de Soma, à laquelle Lili appartient, a une très mauvaise réputation. Selon la rumeur, ses aventuriers deviendraient de plus en plus agressifs lorsqu’il est question d’argent. Il se murmure même qu’un mystérieux vin divin leur permettrait d’asservir ceux qui ont le malheur d’y goûter… »

Mon avis

Fidèle au premier volume, ce second tome est aussi addictif ! Nous retrouvons Bell Cranel, unique membre de la Familia d’Hestia, toujours en quête d’amélioration de son statut au sein du donjon.

Dans ce tome-ci, l’auteur mise beaucoup sur les rapports que Bell entretient, parfois sans le vouloir, avec la gente féminine. Plusieurs demoiselles gravitent autour de lui et le rendent extrêmement timide et perplexe.

A commencer par Hestia, sa propre déesse. Grâce à elle, Bell hérite d’une nouvelle arme, une dague noire créée par la Familia d’Héphaïstos. Cette dague n’est conçue que pour être efficace entre ses mains. Par son biais, son niveau va formidablement augmenter, à une allure telle, que tout le monde en semble surpris.

La seconde fille, très présente au cœur de l’intrigue, est Lili. Une jeune porteuse, membre de la Familia de Soma. Cette jeune fille souhaite faire équipe avec Bell mais cache un grand nombre de secrets. Bell et ses différentes amies se demanderont si Lili est digne de leur confiance, mais le jeune aventurier est trop facilement manipulable pour se rendre compte du danger qu’il coure… Car la Familia de Soma, est très particulière, non réputée comme étant dangereuse, mais très étrange ; et ses membres semblent être à éviter pour ne pas s’attirer d’ennuis…

Les différentes serveuses de la Taverne que côtoie Bell seront elles aussi présentes et apporteront leur lot d’intrigues secondaires et cocasses qui teintent aussi ce roman de légèreté et d’humour. Tout comme Eina, sa conseillère, membre de la guilde.

Un nouveau personnage va également faire une apparition discrète, la déesse de l’Amour. Femme sublime au double visage, elle convoite Bell avec avidité et ses intentions ne paraissent pas être totalement honorables… Attention Hestia…

J’ai beaucoup apprécié ce second tome car il met en avant les relations humaines avant les combats, ce qui était différent dans le premier opus. Aiz, son grand amour n’est malheureusement pas très présente ici, j’ai trouvé cela un peu dommage mais par contre, la Familia de Soma est mise à l’honneur. Le rapport de ce Dieu avec ses « Enfants », et sa passion qui est le vin, est très intéressant.

Encore une fois, la maison d’édition Ofelbe nous offre un roman, un Light Novel, qu’il faut à tout prix se procurer. La saga DanMachi ravira autant les amateurs de fantasy et de combat, que les amateurs de romance. L’auteur nous offre un récit où se mêlent action, amour, et quêtes de soi. La plume est toujours aussi fluide et l’écrivain est toujours aussi  habile pour captiver son lecteur. Encore un coup de cœur !

5_coeurs

Bell & Lili

Poster une réponse

Votre Email ne sera pas publié.Les champs obligatoires sont marqués *

Vous pouvez utiliser ces balises HTML et les attributs : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Mot de passe perdu

mi, Sed ut adipiscing sem, vel, elit. venenatis, quis, ipsum