Le grand livre de l’horreur, T1 – N. M. Zimmermann

6-12 ans Albin Michel Jeunesse Maison d'édition

Ecrit par l’auteur N. M. Zimmermann. Publié aux éditions Albin Michel Jeunesse le 03 mai 2017.

Résumé

« Du haut de ses onze ans, Virgile est un véritable spécialiste des histoires d’horreur. Alors quand une brocanteuse lui offre un mystérieux ouvrage intitulé Le Grand Livre de l’Horreur, il est fou de joie. Mais à peine a-t-il commencé sa lecture qu’il se retrouve transporté dans l’histoire du plus grand vampire de tous les temps : celle du comte Dracula ! Ses connaissances sur les histoires effrayantes lui permettront-elles d’échapper au comte et de vaincre le Maliseur, cet effroyable personnage qui ne semble pas étranger à ses mésaventures ? »

Mon avis

J’ai toujours été une grande admiratrice des romans d’horreur pour enfants. Je pense à la collection emblématique des Chair de Poule de R.L Stine, le « Stephen King des petits », mais à bien d’autres qui se démarquent dans ce genre littéraire qui a le vent en poupe ! Je trouve que ce sont également des choix de livres intéressants pour les jeunes lecteurs un peu rebutés par la lecture. Les personnages fantasmés, tels Dracula, Frankenstein… arrivent généralement toujours à faire mouche !
J’ai fait la connaissance, au fil des pages, d’un garçon très attachant : Virgile. C’est un enfant solitaire, animé par sa passion pour les histoires d’horreur. Il est souvent laissé de côté par ses camarades qui le jugent à tort, trop bizarre. Je ne dis rien, comme lui, j’aimais beaucoup les histoires effrayantes au même âge ! (Je les aime toujours autant !). Et puis, autre point commun avec la lectrice que je suis… son animal de compagnie de compagnie est un lapin ! Bingo ! Il n’en fallait pas plus pour que je sois happée par cette folle aventure !
Un jour, notre jeune héros avec son T-shirt favoris « Plus beau zombie de la terre« , se voit remettre par une étrange vieille dame : « Le grand livre de l’horreur ». Elle lui l’échange contre les bricoles qu’il possède dans ses poches. Étrange, se dit-il mais ce gros livre aborde tout ce qu’il aime le plus, alors il n’hésite pas !
Lorsqu’il commence à lire le chapitre qui parle de Dracula, l’un de ses personnages préférés, une épaisse fumée noire sort du livre et l’emporte ! Le voilà qui atterrit dans le roman de Bram Stocker avec son lapin, et dans ce monde-ci, les animaux parlent !
Pris de panique, Virgile trouvera de l’aide auprès du personnage principal du roman, Jonathan Harker. Leur but est de fuir ce maudit château mais pas facile avec un vampire légendaire et et ses trois épouses à leurs trousses !

Peter Cushing – Dracula 1958

Ce que j’ai adoré dans ce récit c’est tout ce que l’on apprend concernant l’œuvre de Bram Stoker. Le jeune garçon nous fait (re)vivre grâce à ses souvenirs, l’intrigue du roman initial. Certains auront peut-être même la curiosité d’aller le lire ensuite ! Beaucoup d’éléments sont fidèles au roman de 1897 : la Transylvanie, le cadre dans lequel se joue cette histoire, le journal de Mr Harker, les trois épouses du Comte, l’âge avancé de celui-ci… Et puis l’atmosphère sinistre qui pèse sur le château.
Virgile est un garçon attachant, malgré la frayeur qui ne le quitte pas, il peut enfin être fidèle à ses convictions à l’intérieur de ce livre. Nous suivons avec amusement et angoisse ses péripéties et son lapin apporte la touche d’humour essentielle qui séduira le lectorat visé.
Enfin, j’ai adoré la chute finale ! Il ne s’agit pas que de voyages dans les histoires, cela va bien au-delà et Virgile va découvrir quelle destinée est la sienne.
J’attends de lire les prochains tomes avec grande impatience ! D’autant que j’ai également adoré les illustrations de Caroline Hüe !

Poster une réponse

Votre Email ne sera pas publié.Les champs obligatoires sont marqués *

Vous pouvez utiliser ces balises HTML et les attributs : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Mot de passe perdu

Aenean at Nullam Donec tristique ut nec felis ipsum diam