Kidnapping à la confiture – Marie Lenne-Fouquet

6-12 ans

Roman publié par l’auteure Marie Lenne-Fouquet et illustré par Églantine Ceulemans. Publié aux éditions Sarbacane le 13 mars 2019, dans la collection Pépix.

Résumé

« Ils ont 11 ans, des prénoms improbables et chacun son handicap : Césarine est malentendante, Chris hyper-myope et Darian d’une timidité maladive. Rien qui ne les empêche, cependant, d’avoir des idées formidables pour s’occuper… comme tartiner de beurre la maison d’un de leurs voisins ! Arrêtés par les gendarmes, les enfants écopent de travaux d’intérêt général dans une maison de retraite. Quel cauchemar… Ils y rencontrent Ernest, Huguette et Lulu, trois vieux cascadeurs loufoques, ainsi que l’infirmier qui les terrorise aussitôt, le King. »

Mon avis 

J’étais très tentée de découvrir ce roman jeunesse de par son titre accrocheur, loufoque il faut le dire : P et l’illustration très réussie et bien caractéristique des romans de la collection Pépix. Au premier coup d’œil ces informations donnent le ton : le lecteur va s’amuser !

Et en effet, j’ai passé un excellent moment !

Nous faisons la connaissance de Césarine, Chris et Darian, un trio d’inséparables amis aussi soudés que différents. Césarine est une jeune fille aventurière, toujours prête à se lancer dans l’aventure malgré sa prothèse auditive qu’elle n’a aucune honte à porter. Chris, au contraire, est beaucoup plus réfléchit, bien qu’il ne soit pas le dernier à faire des bêtises et Darian, un enfant solitaire, car très trouillard qui a été accepté dans ce duo, duquel il fait entièrement partie désormais.

Nous avons trois enfants, et trois personnalités.

Comme beaucoup de jeunes pré adolescents, à la frontière entre l’insouciance et la raison, ils vont avoir une drôle d’idée pour s’occuper… Flanquer une belle frayeur à leur voisin butyrophobe (qui a la phobie du beurre. Je vous laisse le plaisir de découvrir leur bêtise par vous-même !). Un acte qui leur vaudra un aller-retour au poste. Nous découvrons leurs parents, et comprenons un peu mieux les enfants… : P

Pour faire amende honorable, des heures d’intérêts généraux leur seront imposées : travailler bénévolement à la maison de retraite… 6 samedis d’affilée ! L’horreur…

Chaque enfant se verra attribuer un vieillard. Et le trio qui les attend n’est pas des plus calme !

S’ensuit une aventure incroyable faite de vol, de kidnapping, de demande en mariage, de jet-ski, le tout saupoudré de rock et de confiture. Un vrai régal pour nos papilles visuelles : D

J’ai adoré ce roman jeunesse. On s’immerge dedans avec une facilité déconcertante. On s’identifie aux personnages avec la même aisance. J’ai ri, j’ai frissonné avec eux, j’ai réellement eu l’impression de les seconder, de les observer… si j’avais pu, je les aurais bien aidés !

Le tout est superbement porté par les illustrations d’Églantine Ceulemans (dont j’avais adoré les dessins dans Où sont les filles), qui nous donne la chance de visualiser nos bambins, de nous représenter le papi et ses drôles de dames. Les dessins apportent vraiment quelque chose à l’histoire, ils permettent au lecteur de s’approprier entièrement le récit.

Au-delà du récit d’aventures et des notes humoristiques disséminées au gré des pages, le lecteur qui sait lire entre les lignes y verra un message de tolérance, d’acceptation de la différence. Je pense aux différents handicaps des enfants, qu’ils assument à merveille, qui deviennent parfois une force. Mais je pense aussi au fossé qui existe entre les anciens et les plus jeunes. Ici, ces deux générations aux antipodes l’une de l’autre se retrouvent et s’allient pour triompher des problèmes qui se dressent sur leur chemin.

En somme, une excellente lecture, vivifiante et printanière.

Poster une réponse

Votre Email ne sera pas publié.Les champs obligatoires sont marqués *

Vous pouvez utiliser ces balises HTML et les attributs : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Mot de passe perdu

felis Donec ut venenatis, fringilla Donec Lorem