Le petit prince de Harlem – Mikaël Thévenot

6-12 ans Chronique Didier Jeunesse

Ecrit par l’auteur Mikaël Thévenot. Publié aux éditions Didier Jeunesse le 22 août 2018.

Un grand merci à la maison d’édition ainsi qu’à la plateforme NetGalley pour ce joli coup de cœur.

Résumé

« Des clubs de jazz aux guerres de gangs : bienvenue à Harlem.

Entre les trafics et la pauvreté ambiante, Sonny fait tout ce qu’il peut pour aider sa mère à joindre les deux bouts. Quitte à basculer dans l’illégalité…
Il n’y a que le soir que son âme s’élève, sur les toits, lorsqu’il souffle dans son saxophone et que le son pur et ensorcelant du jazz enchante sa vie.
Mais entre la rue et les toits, peut-il choisir son destin ? »

Mon avis

La première chose qui m’a interpellée concernant cet ouvrage c’est sa merveilleuse couverture !
Dans cette intrigue, nous faisons la connaissance de Sonny, un jeune adolescent né à la Nouvelle-Orléans et forcé d’émigrer à Harlem, quartier nord de Manhattan aux États-Unis. Là où la communauté noire parvient difficilement à survivre au racisme ambiant.
 » Il y a des événements dans une vie qui sont plus importants que
d’autres. Parfois, sans qu’on s’en rende forcément compte, une rencontre,
une conversation changent le cours de notre existence, nous
ramènent à ce que l’on est.
C’est un de ces moments- là qui ouvre cette histoire. Un moment qui
change le cours d’une vie.
Mais ça, je ne l’ai compris que bien plus tard. »
Le récit débute en mai 2018, sur un vieil homme noir qui s’apprête à écrire une histoire dans un petit cahier de brouillon. Comme le rideau rouge d’un théâtre s’ouvre sur une première scène, qui donnera le ton de l’histoire. Cet homme est saxophoniste et la première dont il parle c’est de la musique et d’un pan de sa vie qu’il aimerait coucher sur papier avant de s’en aller. À ses côtés, un jeune officier blanc, ému, l’écoute et se surprend à éprouver de la tendresse pour cet inconnu.
Retour aux années 20. Sonny vit avec Ma, dans les des nombreux appartements ridicules, dans un grand immeuble. La porte voisine est celle de son oncle Joseph et de son épouse. Quelque part dans l’immeuble vit aussi Charlie Green, un saxophoniste qui joue généralement sur le toit, le repère de Sonny et de sa bande d’amis.
 » Je me suis redressé dans mon lit et j’ai ouvert grand les
oreilles. Le son s’est vite transformé en une mélodie, lente et
mélancolique. C’était doux et c’était fort. Épais et envoûtant.
Chaud. Rond. C’était incroyable. Et tellement ensorcelant. Les
vibrations traversaient mon corps et transperçaient mon âme.
Et puis tout à coup, tout m’est revenu en pleine fi gure. Sans
crier gare. »
Dans ces années-là, les parents, lorsqu’ils ne poussent pas leurs enfants à subvenir aux besoins de leur famille, les poussent à aller à l’école, pour « avoir une éducation », le passe-droit pour un boulot pas trop minable. Sonny sait lire, écrire et compter. Mais ce qu’il aime, c’est la musique. C’est également un jeune adolescent qui commence à comprendre le monde dans lequel il évolue. Ce monde « en noir et blanc », dont il assimile peu à peu la complexité des codes.
Lorsque le voile se lève sur les tragiques circonstances de la mort de son père, Sonny grandit d’un coup, porté par la musique de son voisin Charlie devenu ami. Et lorsque Ma tombe gravement malade, il comprend qu’il n’a pas le choix. Entre mensonges, escroqueries et clubs de jazz, Sonny se construit une vie et son destin.
La musique lui permettra de réaliser que la mixité existe parfois sans heurts. Qu’elle peut rassembler en un même endroit, et dans une ambiance joyeuse, les noirs et les blancs. La musique le fera rêver d’une unité entre les hommes.
J’ai beaucoup la philosophie du vieil homme, l’ambition du jeune Sonny et ce parcours initiatique qui le fera réfléchir sur le monde qui l’entoure. Une belle ode à la tolérance et à la musique évidemment.
La maison d’édition a également fait le choix judicieux d’une Playlist pour immerger son lecteur dans l’histoire. Un extrait gratuit est également disponible ICI.

pixers.fr

Poster une réponse

Votre Email ne sera pas publié.Les champs obligatoires sont marqués *

Vous pouvez utiliser ces balises HTML et les attributs : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Mot de passe perdu

ultricies id, consectetur adipiscing porta. libero. amet, risus. ipsum vulputate,