Les sorcières du Clan du Nord – Irena Brignull

Chronique Gallimard Jeunesse

Ecrit par l’autrice britannique Irena Brignull. Publié aux editions Gallimard Jeunesse le 20 avril 2017 puis en poche le 29 mars 2018.

Résumé

« Poppy et Clarée ne pourraient avoir de vies plus différentes. Adolescente perturbée, Poppy se fait renvoyer de tous les lycées qu’elle fréquente ; Clarée est une jeune sorcière qui a du mal à trouver sa place au sein de sa communauté secrète. Un jour, pourtant, leurs destins se croisent. Elles deviennent amies et se retrouvent en cachette, se faisant découvrir leurs mondes respectifs. Mais le doute grandit dans l’esprit de Poppy : ces phénomènes étranges qui entourent sa vie depuis toujours, les catastrophes qu’elle provoque sans le vouloir… serait-il possible qu’elle soit elle-même une sorcière? Et si son exil forcé dans le monde des humains avait un lien avec l’ancienne prophétie qui désignera la future reine des sorcières? »

Mon avis

Ce roman m’attirait beaucoup car je souhaitais découvrir une histoire de sorcière jeunesse, mais quelque chose avec un soupçon de crédible. Pas d’événements rocambolesques. J’ai trouvé ce que je cherchais avec ce premier tome.
Nous rencontrons deux jeunes filles, Poppy et Clarée, dont les destins ont été bouleversés dès leur naissance.
Poppy est une enfant rejetée par sa mère qui ne la reconnait pas, qui sait au fond d’elle que ce bébé n’est pas le sien. Malheureusement, dans le monde des humains ou comme les sorcières les appellent : des « ivraies », elle passe pour une folle et se fait interner internée. Poppy vivra avec son père, un homme gentil mais froid qui ne supporte plus les frasques de sa fille et les problèmes qu’elle cause partout où elle va. Car lorsque Poppy s’énerve, les incendies se déclarent, les fenêtres explosent et les objets volent dans tous les sens…   
Clarée, elle, est son total opposé. Elle vit parmi les sorcières du clan du Nord, rejetée en un sens car elle ne possède aucune aptitude magique. Cependant, sa mère l’aime et la chérit. Clarée est une jeune fille solaire à l’inverse de Poppy, elle a les cheveux blonds et rayonne par son innocence et sa délicatesse.
Alors qu’elles n’auraient jamais dû se rencontrer, le destin va en décider autrement, et c’est une amitié très forte qui va naitre entre elles.
J’ai beaucoup aimé l’évolution de ces deux adolescentes, l’une solaire, l’autre lunaire. Les ténèbres en Poppy m’ont également captivées. J’ai beaucoup apprécié la manière dont l’autrice a de parler de la magie. Il n’y a pas de sorts fabuleux et incroyables. La magie se travaille avec des potions, des herbes, des éléments de la nature. Bien sur les sorcières ont toute un don mais nous ne sommes pas dans l’exagération. Ça m’a d’ailleurs rappelé le film Dangereuse Alliance (The Craft) de Andrew Fleming (1996), où des jeunes filles s’essaient à la magie noire. Ici aussi, on y croit !
Bon, il y a tout de même un danger qui plane au-dessus de ces deux personnages. Crécerelle, la tante de Clarée a lancé jadis, le Sortilège de Minuit pour échanger ces deux nourrissons. En effet, la prophétie annonçait que l’une des filles Hawkweed règnerait sur toutes les sorcières. Aucune chance que Clarée, une humaine, ne soit l’élue ! Alors Crécerelle veut provoquer sa chance et faire en sorte que sa propre fille, Surelle, sera celle dont parle la prophétie. Malheureusement pour elle, le retour de Poppy va contrecarrer tous ses plans…
Crécerelle est l’archétype même de la méchante sorcière. Elle est fourbe, angoissante et extrêmement intelligente. C’est la sorcière la plus puissante de son clan à l’instar de sa sœur Charlock. Comment Charlock pourrait-elle vraiment être la mère d’une future reine ?
C’est je pense le personnage que j’ai le plus apprécié dans ce roman.
Enfin, il y a Léo. Un garçon. On ne sait pas trop au départ quel mystère entour ce jeune homme SDF qui va faire battre le cœur de Clarée et Poppy. Même si l’on s’en doute au bout d’un moment, j’ai beaucoup apprécié les révélations faites à son sujet. C’est malgré tout le seul point négatif de ma lecture. Le triangle amoureux n’était pas nécessaire ! Mais étant donné qu’il n’a pas pris le pas sur la sorcellerie, cela ne m’a pas trop gêné ☺
J’espère pour la suite voir le voile se lever sur ce jeune homme ainsi que sur Charlock. 
Une jolie lecture que je vous recommande si vous aimez cet univers !

2 Commentaires

  1. Ton article me rappelle l’existence de The Craft (j’avais oublié ce film alors que je l’adorais quand j’étais ado). Sinon il me tente depuis un moment ce roman, ton avis me le confirme ! Cette idée de magie plus réaliste a l’air chouette (et la couverture est superbe).

    Répondre
    • Si tu aimes le réalisme alors tu devrais apprécier ce roman ! Et oui, The Craft !!! Ou Dangereuse Alliance ! hihi j’avais adoré aussi il m’avait beaucoup marqué !

      Répondre

Poster une réponse

Votre Email ne sera pas publié.Les champs obligatoires sont marqués *

Vous pouvez utiliser ces balises HTML et les attributs : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Mot de passe perdu

mattis efficitur. tristique quis, porta. elit. Aenean