Momo, petit prince des Bleuets – Yaël Hassan

6-12 ans Maison d'édition Syros

Ecrit par l’auteure française, issue d’une famille polonaise Yaël Hassan. Publié aux éditions Syros en 2005.

admin-ajax-16Résumé

« Pour Momo, l’été s’annonce interminable à la cité des Bleuets. Du jour où il s’inscrit à la bibliothèque, le cours de ses vacances change. Momo se met à lire avec passion et fait la connaissance de monsieur Edouard, un extravagant instituteur à la retraite. Ensemble, ils ont de grands projets… »

L’avis de Caïtelhor & Ziadelhor

Un soir, mon fils me dit « Tiens on a un livre à lire,  je crois qu’il va te plaire. »  Il est vrai que j’aime beaucoup les livres jeunesse que mes enfants découvrent à l’école. Ça sent l’enfance et les souvenirs…pour peu qu’on aime lire bien sûr ! C’est mon cas. Il continue en me disant « Le petit garçon s’appelle Momo, il habite dans la cité et, sa maman s’appelle Fatima ! J’ai trop pensé à toi ! » Mon fils connaît mes goûts littéraires  qui s’envolent presque toujours vers l’Orient…

J’ai lu ce petit livre en une heure, une heure de pur bonheur. Je découvre Momo et sa Cité des Bleuets, si triste et si ennuyeuse !  C’est le début des vacances : mais que va t-il bien faire durant deux longs mois ? C’est sans compter sur la directrice de son école qui  rend visite à Fatima, sa maman, et qui insiste pour qu’il s’inscrive à la bibliothèque pour y lire une liste de livres qu’elle lui donne car il est instruit et intelligent. Il doit se perfectionner pendant ses vacances !

Momo s’inscrit donc grâce à sa sœur et à sa maman qui veut que son fils devienne un grand écrivain français, mais sans changer son nom !!

Et la vie de Momo change, il va se passionner pour la lecture et leurs  auteurs ; il va aussi se faire des amis dont Mr Edouard, instituteur à la retraite atteint de la maladie d’Alzheimer. Ils vont s’entraider, faire quelques folies comme redonner  ses vraies couleurs à la Cité des Bleuets, mais surtout lire ensemble sur leur banc qui domine la cité d’un côté et la maison de retraite de l’autre. L’une de ses nouvelles amies sera Souad, la fille du bibliobus qui va le conseiller et le soutenir jusqu’à la fin car bien sur Mr Edouard va mourir. Mais il ne sera pas seul, il sera entouré de ses filles et des siens et de Momo, a qui il va léguer en héritage ses livres préférés.

C’est un récit très émouvant car l’auteure évoque la cité, sans clichés ! et l’amour des livres. On se prend au jeu. C’est une belle histoire d’amitié entre les jeunes et les « aînés » sans ambiguïtés, qui se terminera par la mort du vieil homme. Mais à mes yeux on ne garde que ce petit Mohammed qui va devenir grâce à Mr Edouard non pas le petit prince de St Saint-Exupéry, ni le Roi Mohammed VI malgré leur même couleur de peau mais tout simplement le petit Prince des Bleuets.

Bravo, belle leçon d’humanité et de tolérance. A faire passer entre les mains de beaucoup d’enfants et de parents encore et encore !

J’ai demandé à mon fils ce qu’il pensait de ce livre, ce qu’il en retenait.  Il me donne le nom des frères et sœurs de Momo, surtout le frère qui se moque de lui, de leur père qui défend Momo et lui donne de l’argent pour acheter ses livres, l’auteur Romain Gary  qui l’a beaucoup intrigué  car momo explique à sa maman que cet auteur qui change de nom  s’est probablement suicidé à cause d’une femme, et bien sur la maladie d’Alzheimer qu’il a trouvé « vraiment trop moche ». Parole d’enfant.

5_coeurs

Poster une réponse

Votre Email ne sera pas publié.Les champs obligatoires sont marqués *

Vous pouvez utiliser ces balises HTML et les attributs : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Mot de passe perdu

consequat. Donec Aenean risus. at eleifend