Le monde secret de Sombreterre tome 2 – Cassandra O’Donnell

6-12 ans Flammarion Jeunesse Maison d'édition

Ecrit par l’auteure française Cassandra O’Donnell. Publié aux éditions Flammarion le 23 novembre 2016.

Illustration couverture : Trèfle Rouge

Un grand merci à Madame O’Donnell et aux éditions Flammarion pour cette réjouissante lecture !

admin-ajax-8Résumé

« Alina comprend que la situation s’est dégradée depuis son départ : le voile qui protège le monde de Sombreterre se fissure de plus en plus, laissant les monstres-esprits semer le chaos chez les humains.
Parmi les gardiens, on s’interroge : Victor est-il l’élu ? Pourra-t-il tous les sauver ? Les anciens sont fascinés par ses pouvoirs, mais Victor ne sait pas encore à qui accorder sa confiance… »

Mon avis

Après avoir lu et chroniqué le tome 1 grâce à la générosité de Cassandra O’Donnell et des éditions Flammarion, j’ai été ravie de voir qu’une proposition de partenariat avait vu le jour pour le tome 2 ! J’aime beaucoup la plume de cette auteure dans les écrits jeunesse, j’avais d’ailleurs dévoré la saga de « Malenfer », une première trilogie fantastique à partir de 9 ans.

Nous retrouvons donc ici nos trois protagonistes principaux que nous avions découvert lors du tome 1 : Alina : gardienne du monde de Sombreterre, Victor : un gardien qui ignore tout du rôle qu’il doit jouer et de la puissance de ses pouvoirs et Lucas : son meilleur ami. Après avoir fui la terre alors que des Zombreurs décimaient tout sur leur passage, les voilà tous trois dans le monde parallèle et secret de Sombreterre où une mission attend Victor.

J’ai beaucoup apprécié le début du roman qui nous décrit ce monde et les espèces fantastiques qu’il abrite. Des plantes et des animaux aussi étranges que dangereux et des personnages bien singuliers pour protéger ces terres interdites et la ville des gardiens. L’aspect fantastique et dépaysant est présent tout au long de ce tome, de part l’environnement mais aussi de part les objets, moyens de transport ou nourriture. Tout y est unique. Et le coup de crayon de Jérémie Fleury est toujours un délice.

Les personnages continuent de nous émouvoir, de nous amuser et parfois de nous agacer. Victor est indécis mais je pense qu’au vue de l’attitude ambiguë des gardiens, cela est bien normal ! Quant à Lucas, c’est je pense, celui qui me touche le plus. C’est un ami fidèle et son ton sarcastique m’amuse beaucoup ! Il a du mordant et nous épate beaucoup dans ce tome, tellement il prend de l’assurance, tellement il a confiance en lui et en ses capacités. Alina, est cependant le personnage auquel j’accroche le moins. Elle est énigmatique et condescendante, même Victor et Lucas pensent comme moi 😀 Cependant, j’imagine bien que l’auteure a volontairement créer son personnage de la sorte. Il me tarde de découvrir la suite et d’en savoir davantage sur elle.

L’intrigue reste palpitante, sans en dévoiler trop, il est question ici de brèches entre la Terre et Sombreterre, dans lesquelles les monstres et esprits peuvent passer. Les gardiens attendent un Elu, mais Victor aura-t-il les capacités nécessaires pour faire face à ce combat ? C’est qu’il n’a que douze ans… Victor se pose également beaucoup de questions, c’est aussi à une quête d’identité qu’il doit se confronter. Son désir de connaître les circonstances de la disparition de ses parents biologiques est très fort !

La fin m’a donc laissée sur ma faim 😀 Nous avons un résonnement inattendu de la part de Victor, et la quête dans laquelle il se lance avec ses amis laisse présager un troisième tome encore meilleur ! Pour l’instant, j’ai préféré ce tome 2 au premier, donc il me tarde de connaître le mot de la fin au détour d’un troisième volume qui sera sans nul doute passionnant !

4_coeurs

Poster une réponse

Votre Email ne sera pas publié.Les champs obligatoires sont marqués *

Vous pouvez utiliser ces balises HTML et les attributs : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Mot de passe perdu

elit. mi, quis, venenatis et, suscipit ut