La légende de Podkin le Brave, T1 – Kieran Larwood

12 ans et + 6-12 ans Gallimard Jeunesse Maison d'édition

Roman écrit par Kieran Larwood. Publié aux éditions Gallimard Jeunesse le 09 novembre 2017.

Résumé

« Podkin est le fils d’un chef guerrier. Un jour, bien sûr, il lui faudra régner sur son clan et le préserver des dangers. Mais pour l’instant, il préfère s’amuser en toute insouciance, taquinant sa sœur aînée, Paz, et jouant avec leur petit frère, Pook. Jusqu’à ce que son terrier soit attaqué par les Gorm, de redoutables lapins vêtus de métal. Podkin va devoir protéger les siens et découvrir son exceptionnelle destinée… »

Mon avis

Alors que la Fête des Ronces bat son plein dans le joyeux terrier de Munbury, une brutale attaque a lieu. L’assaut est mené par des lapins en armures de métal, effrayants et sans pitié. Podkin, sa sœur Paz et son petit frère Pook sont sauvés in-extremis par leur tante qui leur ouvre un passage secret. Ils doivent vite rejoindre un terrier voisin où ils trouveront un abris, elle confit également à Podkin une arme spéciale, magique selon elle. La lame du poignard peut tout trancher, excepté le métal… Génial pense Podkin au vu des circonstances… Les trois lapereaux sont ainsi livrés à eux-même dans le froid et la neige. Voilà comment commence la légende de ce lapin exceptionnel.
Un soir d’hiver, dans le terrier de l’Épineux, un barde, un conteur d’histoire, relate le récit de cette folle aventure aux jeunes lapins avant que le Lapin de Décembre ne passe leur déposer des cadeaux… C’est une histoire dans une histoire, où chaque fin de chapitre est ponctuée par un retour au présent, auprès de ce conteur.
 » – C’est idiot, dit la petite lapine curieuse.  Une histoire n’appartient à personne. Ce n’est pas quelque chose de réel. Ce ne sont que des mots. 
– Les histoires appartiennent à celui qui les raconte, répond le barde. Du moins, la première moitié. L’autre appartient à ceux qui les écoutent. Quand un conteur raconte une bonne histoire à un bon auditoire, celle-ci appartient aux deux. »
J’ai beaucoup aimé cette idée, car le récit se ponctue ainsi des interrogations des lapereaux sur le mythe de Podkin ce lapin si courageux. Mais avant d’être ce héros, Podkin n’est qu’un petit lapin très paresseux qui n’aime pas apprendre et qui juge inutile de savoir manier les armes. Après tout son père le Roi est là non ? Sauf qu’ils vont être séparés et que Pokdin va devoir apprendre à devenir le meneur tant espéré par sa famille. Bien que sa grande sœur Paz mériterait bien plus d’avoir ce statut de chef 😉
Au fil des pages nous suivront l’évolution de ce lapereau qui va devoir grandir trop vite pour son jeune âge. Lui et sa fratrie vont assister à des événements terribles et apprendre que la magie noire existe dans leur royaume. C’est un peu un anti-héros, attachant, car malgré sa fainéantise, il va comprendre que l’avenir de sa famille repose peut-être sur ses épaules. Ce n’est qu’un enfant qui va avoir besoin de soutien pour accomplir sa destinée.
De nombreux personnages vont entourer Podkin, Paz et Pook, je pense à leur mercenaire, Crom, un lapin âgé et aveugle mais qui maniera son épée avec grande dextérité, je pense à la lapine un peu « sorcière » grâce à qui ils fonceront vers leur avenir, qui leur donnera le courage dont ils ont besoin.
« Podkin resta sans rien dire un moment à regarder sa soeur. Elle avait raison (pourquoi avait-elle toujours raison ?) et Crom aussi, mais cela ne rendait pas les choses faciles. Il ne parvenait pas à comprendre pourquoi Crom et Paz étaient si prompts à renoncer. Cela était-il dû à l’âge ? on grandissait, on devenait raisonnable et on abandonnait tout espoir ? »
Ce roman nous montre que les différences sont une force : la jeunesse, le handicap ou la marginalité. C’est grâce à tout cela que Podkin va grandir et évoluer. Un roman donc à mettre entre toutes les mains pour appréhender la fantasy également.

Poster une réponse

Votre Email ne sera pas publié.Les champs obligatoires sont marqués *

Vous pouvez utiliser ces balises HTML et les attributs : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Mot de passe perdu

id odio leo ante. et, in sem, non