Là où elle repose – Kimberly McCreight

Cherche Midi Maison d'édition Young Adult

Ecrit par l’auteure américaine Kimberly McCreight. Publié aux éditions Le Cherche Midi le 18 août 2016.

Un immense merci à Priceminister pour cette lecture dans le cadre du Match de la Rentrée Littéraire #MRL2016 et à la marraine Plume de Cajou.

admin-ajax-45Résumé

« À Ridgedale, petite ville aisée du New Jersey, le corps d’un bébé est retrouvé dans les bois voisins de l’université. Malgré toutes les rumeurs et les hypothèses que ne manque pas de susciter le drame, personne ne connaît l’identité de la fillette et encore moins les raisons de sa mort. Molly Anderson, journaliste indépendante récemment arrivée avec son mari et sa fille, est recrutée par le journal local pour couvrir le fait divers. Une affaire, pour la jeune femme, qui réveille un tourment douloureux. En effet, elle a perdu un bébé et ne s’est jamais vraiment remise de cette épreuve… Or, ses investigations vont mettre à jour certains secrets bien enfouis de cette petite communauté aux apparences si convenables. »

L’avis de Caïtelhor

Ridgedale, New Jersey.  Dans les bois d’Essex Bridge  près de l’université est découvert le corps d’un bébé.  C’est Molly Sanderson qui va couvrir l’affaire criminelle, Richard son collègue étant indisponible. Molly travaille au journal local, place sympa qui lui permet de s’occuper de sa petite fille de 5 ans, Ella. Son mari, Justin est professeur de lettres à l’université de Ridgedale.  Molly est amie avec Stella, une femme extravertie au maximum qui a un fils Will de  cinq ans qui fréquente la même école qu’Ella.

Barbara Carlson, épouse du commissaire de police de la ville est tout à l’opposée de Stella. Elle s’affiche en mère exemplaire auprès de son fils de cinq ans aussi, Cole qui est à la même école que les deux autres enfants et mère aussi d’une ado de 17 ans, Hannah très bonne élève, exemplaire comme sa mère.

« Ca commence par un sourire ! «  c’était le mantra préféré de Caroline la mère de Barbara, juste après « Pas parfait, juste heureux ». La vérité n’a d’importance que celle qu’on lui donne. Voilà où sa mère voulait en venir.

Et puis, il y a Jenna, maman très volage de Sandy Mendelson. Toutes deux sont serveuses au Blondie’s. Elles vivent dans un appartement miteux et ont bien du mal à joindre les deux bouts en fin de mois.

L’enquête s’avère une réelle épreuve pour Molly qui a perdu un enfant en bas âge et qui est loin d’en avoir fait sur deuil. Son mari a peur pour elle et souhaite qu’elle laisse tomber tout ça. Mais elle va s’accrocher à cette affaire comme à une planche de salut et va découvrir beaucoup de secrets et de mensonges au sein de cette communauté de couples apparemment sans histoire. De plus, Molly va être informée par Stella la bavarde la présence de Rose, ex-étudiante qui a stoppée net ses études pour cause d’accouchement, mais où est donc son enfant ? Tous seront liés à la mort du nourrisson d’une manière ou d’une autre, le passé refait surface dans les eaux troubles qui ont servi de linceul à ce petit bébé innocent.

Nouveau roman de Kimberly McCreight après Amélia que j’avais beaucoup aimé d’ailleurs. A nouveau, je ne suis pas déçue. Je retrouve quelques éléments d’Amélia, un monde plutôt féminin et le langage codé des ados, sms et mail entre autre. Par contre l’auteure va nous confronter à des couples avec enfants, tous différents. Des parents comme on peut en croiser dans n’importe quelle ville et même à notre porte. Parents coincés ou pas, enfants terribles ou pas. Chacun pense que sa méthode d’éducation est la meilleure et critique facilement son voisin. Comme Barbara la parfaite, qui, lorsque son fils va mal à l’école ne se gêne pas pour incriminer Stella la délurée et ses fils  dont l’ainé aussi désinvolte que sa mère ! Voici Molly confrontée à cette communauté. Elle analyse avec beaucoup de psychologie et  surtout beaucoup de compassion chacun des membres et découvre petit à petit les éléments  qui tels les morceaux d’un puzzle vont finir par s’assembler. L’auteure nous tient bien en haleine. On croit tenir une piste mais d’autres éléments surviennent et sèment le doute. Car la plupart des protagonistes se connaissent de longues dates, du temps où eux-mêmes étaient dans cette université. Il y avait déjà eu un décès accidentel d’un jeune étudiant au même endroit que ce bébé… troublant.

J’ai vraiment aimé le rapprochement de ces deux époques, replongeant les personnages à l’époque de leurs 17 ans plein d’insouciance. Puis le retour à la réalité, vingt ans plus tard avec tellement de regrets et de peur suite à leurs agissements bien souvent dus à l’alcool. Le style d’écriture de Kimberly McCreight me plait dans ce roman à suspense. Simple, facile à suivre car il y a beaucoup de personnages et beaucoup de situation.

Je termine le roman, je sais qui est la mère du bébé et quasiment certaine de connaître le nom du père, gardé bien secret jusque la fin. Et là, surprise totale ! Pourtant, je pensais connaître chacun des couples et des enfants. Et bien, non. L’auteure nous réserve une fin complètement bouleversante et inattendue, bravo !

4_coeurs

Kimberly McCreight

Kimberly McCreight

L’avis de Caïtelhor concernant Amelia

couv12414616

Poster une réponse

Votre Email ne sera pas publié.Les champs obligatoires sont marqués *

Vous pouvez utiliser ces balises HTML et les attributs : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Mot de passe perdu

elit. ante. quis, justo eget risus at id vel,