Sunshine épisode 1 – Paige Mckenzie

Hachette Maison d'édition Young Adult

Ecrit par l’auteure américaine Paige McKenzie. Publié aux éditions Hachette, collection Black Moon le 10 février 2016.

Un grand merci à NetGalley France ainsi qu’aux Editions Hachette pour cette lecture

admin-ajax-29Résumé

« L’univers tranquille de Sunshine, 16 ans, bascule à cause du déménagement que lui impose sa mère adoptive Kate. Pour des raisons professionnelles, Kate conduit sa fille à l’autre bout des Etats-Unis, dans une maison qu’elle choisie sur Internet. Sunshine constate que rien n’est à son goût : la maison est décrépie, l’intérieur est moche et sombre. Pour couronner le tout, une odeur de moisi flotte dans l’air, l’humidité imprègne les moquettes, la température ambiante donne la chair de poule en permanence. La première nuit, Sunshine entend des pas et des pleurs à l’étage. Bizarrement, sa mère n’entend rien. Sunshine constate aussi que ses affaires ne restent jamais à leur place, sur les étagères de sa chambre. Aucun doute, la maison est hantée. Bientôt Sunshine découvre qu’il s’agit de l’esprit d’une fillette de 10 ans, auquel elle va peu à peu s’habituer. Mais, un autre esprit rôde, bien plus maléfique… Au cours d’une nuit particulièrement angoissante, sa mère entend cette fois aussi des hurlements en provenance de la salle de bains. De l’eau brune coule à flots sous la porte bloquée. Pourtant il n’y a personne derrière, quoique des traces de lutte soient visibles. Kate semble enfin reconnaître qu’il se passe des choses bizarres dans cette maison. Malheureusement pour Sunshine, dès le lendemain matin, Kate a tout oublié et se comporte de plus en plus étrangement… »

Mon avis

J’étais très curieuse de découvrir ce roman, ce n’est pas très commun dans la littérature YA d’avoir ce type de roman basé sur le surnaturel et contenant quelques notes d’horreur. Je n’ai jamais regardé la web-série sur Youtube, je préfère le papier aux vidéos 😀 Ce fut une jolie découverte mais mon expérience avec Sunshine s’arrêtera là 🙂

Nous sommes plongés au cœur d’une petite ville, Ridgemont, où Sunshine et sa maman adoptive Kate, vont poser leurs valises. Kate, sage-femme vient d’obtenir un poste très inattendu au sein de l’hôpital de la ville au service néonatalogie. Inattendue est également la maison qu’on leur loue. Elle fait frissonner d’angoisse, elle est triste et pleine de courants d’air. Sunshine ressent de suite ce froid qui s’insinue autour d’elle, comme si la chaleur désormais n’existait plus. Alors que des phénomènes paranormaux commencent à apparaître, sa mère devient de plus en plus distante, de plus en plus étrange. C’est l’amitié de Sunshine avec un camarade de classe, qui poussera la jeune fille à comprendre ce qui se passe.

Le suspens est palpable dès les premières pages du roman et l’auteure réussie à tenir ce fil jusqu’au bout. Tous les codes de la maison hantée sont présents ici : les pas d’enfants qui résonnent à l’étage, les cris étouffés dans la salle de bain, l’odeur persistante de moisi, les objets qui se déplacent seuls et les murmures à l’oreille… Tout me semblait parfait pour une bonne intrigue, d’autant que les personnages sont bien campés. Sunshine est une adolescente tourmentée et sans repères dans cette nouvelle ville, son nouvel ami est plutôt séduisant et ne la quitte pas d’une semelle, quant à sa professeure d’art plastique, elle est très bien décrite et jouera un rôle essentiel ici. Aucun personnage n’est superflu, chacun apporte son lot de questions et d’événements au quotidien de Sunshine.

Là où j’ai décroché c’est lorsque Sunshine comprend le rôle qu’elle doit jouer. J’aurais souhaité une histoire de fantômes, en restant dans le surnaturel sans basculer vers les codes du roman fantastique brut. Qu’il y est des possessions et des exorcismes mais rien de plus concernant le rôle des « humains ». Du coup le récit a perdu de sa saveur et de son suspens. On sait d’emblée comment le récit va se terminer. Raison pour laquelle je ne lirais pas la suite des aventures de Sunshine. C’est un bon roman « jeunesse », pas trop poussé vers l’horreur mais suffisamment pour qu’un jeune public se fasse quelques frayeurs. Quant à la suite j’ai l’impression que le scénario sera toujours un peu le même. Je passe donc mon tour en vous souhaitant une bonne découverte 😉

3_coeurs

Paige McKenzie

Poster une réponse

Votre Email ne sera pas publié.Les champs obligatoires sont marqués *

Vous pouvez utiliser ces balises HTML et les attributs : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Mot de passe perdu

felis pulvinar Praesent adipiscing consectetur ut non mattis consequat. fringilla Aenean libero