The irregular at magic high school, tome 1 : Enrôlement – Tsutomu Sato et Kana Ishida

Light Novel Maison d'édition Ofelbe

Ecrit et illustré par Tsutomu Sato et Kana Ishida. Publié aux éditions Ofelbe le 27 octobre 2016.

Un grand merci à la maison d’édition pour cet envoi

theirregular1

Résumé

« En 2095, trente ans après l’intervention des magiciens qui mirent fin à la Troisième Guerre mondiale, la magie, autrefois fruit des mythes et légendes, est devenue une technologie courante tout comme les pouvoirs qu’elle procure.
Tatsuya Shiba et sa jeune soeur Miyuki ont tous deux rejoint la plus prestigieuse de toutes les écoles de magie, mais si l’un est relégué au rang des élèves les moins doués, l’autre est considérée comme un véritable prodige.
Alors qu’ils ne rêvent que d’une scolarité sans histoire, les conspirations et les menaces pesant sur l’académie les forceront à agir ! »

Mon avis

Autant je n’ai eu aucune difficulté à appréhender les différents univers de SAO, Spice and Wolfe ou DanMachi, autant j’ai eu plus de difficultés à entrer dans l’intrigue de ce roman-ci. 

Au début j’admets que j’ai eu peur : de l’aspect scientifique de la magie, de la relation frère/sœur de nos deux protagonistes principaux et du nombre de personnages. En réalité, tout ceci m’a semblé bien plus simple à comprendre qu’il n’y parait. 

the-irregular-1

miyuki-1

Miyuki

Le premier tiers de ce roman est un peu long car l’auteur nous décrit le contexte et nous explique énormément de choses. La magie ne se fait plus par des sorts ou une baguette magique. La magie est devenue une science à part entière, exploitée par le biais d’accessoires, de « CAD », comme des pistolets ou des cartes spéciales. Nous sommes ici en 2095, dans un monde futuriste où les « magiciens » se mêlent aux personnes lambda. Tous forment une grande communauté. Mais ça c’est ce que l’on veut bien nous faire croire.

Tatsuya et Miyuki Shiba sont frère et sœur, deux lycéens de quinze ans ne vivant plus avec leurs parents. Ils entretiennent une relation fusionnelle et assez embarrassante pour le lecteur. Si Tatsuya essaie de ne pas considérer sa sœur comme une petite-amie potentielle mais comme une parente, Miyuki a plus de mal à ne pas succomber aux charmes de son frère. Elle lui voue un amour profond entre passion amoureuse et fraternelle. Et lorsque celle-ci se dévêt innocemment devant lui, j’admets avoir eu du mal à comprendre ce comportement tendancieux. Tous deux intègrent une prestigieuse école de magie mais se retrouvent dans deux classes bien distinctes. Miyuki fait partie des »Fleurs », ceux qui ont un don naturel pour la magie. Tatsuya fait parti des « Graines », ceux qui ont eu d’excellents résultats aux examens mais qui ne sont pas très doués pour manier leurs pouvoirs. C’est là qu’apparaît la véritable intrigue de ce roman : la distinction des classes et le mépris des Fleurs pour leurs camarades de rang inférieur. Alors que Tatsuya (une graine !!) intègre le prestigieux comité des élèves, chargé de faire respecter les règles au sein de l’école, les manifestations de violence et d’incompréhension sont à leur apogée. 

tatsuya

Tatsuya

J’ai beaucoup apprécié l’univers vraiment unique de l’auteur. Faire de la magie une science était un pari risqué que de nombreux lecteurs ont eu du mal à intégrer. Il est vrai que j’ai eu du mal à assimiler toutes ces informations. C’est là le point faible du récit, c’est que les moments d’action sont interrompus par des descriptions complexes qui ont cassé mon rythme de lecture. Je comprend le choix de l’auteur, on est obligé d’avoir ces descriptions au moment de l’action pour bien comprendre de quoi il retourne mais peut-être aurait-il fallu alléger un peu ces descriptifs. Je salue cependant toute l’inventivité de l’auteur pour son imagination débordante et pour avoir cassé les codes des nombreux romans fantastiques parus dernièrement. Ce roman s’inscrit dans la continuité des éditions Ofelbe qui nous permettent de faire de fantastiques découvertes.

Je le recommande aux férus de romans fantasy et fantastiques qui n’on pas peur d’être assailli par l’originalité et la complexité d’un nouvel univers. Quant à moi j’attends de découvrir le second tome pour être plus à l’aise avec cette nouvelle plume. 

Bonus : Les éditions Ofelbe nous offre une carte cadeau qui nous permet de visualiser gratuitement les trois premiers épisodes de la série animée. Un gros plus car il est vraiment important de et intéressant de mettre en relation les light novel avec les mangas et les animes. Qu’attendez-vous pour vous le procurer ?

3_coeurs

Poster une réponse

Votre Email ne sera pas publié.Les champs obligatoires sont marqués *

Vous pouvez utiliser ces balises HTML et les attributs : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Mot de passe perdu

velit, Nullam elementum id felis suscipit leo. odio Curabitur accumsan